alter-nativ Brésil

Tél: 09 70 40 88 78
(prix d´un appel local en France)

São Luis

 

Unique ville brésilienne fondée, en 1612, par les Français, São Luis est ironiquement l’un des plus beaux joyaux d’architecture coloniale portugaise au Brésil. Son centre historique, classé Patrimoine Culturel de l’Humanité par l’Unesco, compte plus de cinq mille sobrados (maisons coloniales) du 18ème et 19ème siècles couverts de splendides azulejos (faïences).

 

Autres richesses de l´île de l´amour (ainsi baptisée par ses habitants) et non des moindres : la poésie, le reggae et le folklore. Les fêtes du Bumba Meu Boi à São Luis comptent parmi les plus beaux spectacles d´art populaire du Brésil.

 

Vous aimerez:

 

  • Une balade dans le centre historique et son petit marché couvert tôt le matin (vers 8h) quand ouvrent les échoppes.

 

  • Les fêtes du Bumba Meu Boi à la fin du mois de juin et leurs prolongations durant tout le mois de juillet.

 

Spécialités culinaires : le arroz de cuxá, plat de riz d´origine africaine élaboré avec une herbe locale appelée vinagreira.

 

Aux alentours

 

Lençois Maranhenses - L'un des lieux les plus éblouissants du Brésil se situe dans l'Etat du Maranhão : il s’agit d’une mer de dunes qui s’étend sur 70 kilomètres le long de la côte et sur 50 kilomètres vers l'intérieur des terres. Son nom, Lençois Maranhenses, vient de cette impression, vue du ciel, que d´immenses draps (lençois) blancs ont été posés sur la végétation. Pendant la période des pluies, de fin janvier à fin juin, des centaines d´étangs aux eaux bleues et vertes se forment entre les dunes de sable blanc.

 

Alcântara - Fondée en 1648 sur le site d’un village d´indiens Tupinambá, Alcântara fut la résidence favorite de l’aristocratie foncière du Maranhão pendant deux siècles. Malgré sa forte production de canne à sucre, de sel, de coton et de riz, l’essor de l’encombrante voisine São Luís allait entraîner son déclin au 19ème siècle ; un déclin accéléré par l'abolition de l’esclavage en 1888. Depuis lors, cette cité assoupie a conservé son patrimoine architectural et son rythme de vie. Dès son arrivée sur le sol d’Alcântara, le voyageur ressent le poids de l’histoire. Les vestiges de l’opulence de l’empire sont imprimés sur les ruines des somptueux casarões et sobrados qui se dressent le long des ruelles pavées. La population est majoritairement composée de noirs, descendants d’esclaves. Ceux-ci, à l’abolition de l’esclavage, et suite à l’exode de leurs anciens maîtres ruinés, se sont simplement installés dans les palaces à la dérive.

 

Raposa - Il y a une trentaine d´années, quelques pêcheurs du Ceara installaient leurs familles sur ce banc de sable situé au nord de l´île de São Luis. Aujourd´hui cette colonie compte près de 4000 âmes et est connue pour son important port de pêche et les superbes ouvrages de broderie que réalisent les femmes des marins.

Admirer le spectacle de l´arrivée ou du départ des bateaux, assister à la frénésie du marché aux poissons ou encore se promener dans les iguarapés sont autant d´expériences inoubliables.